On fait de belles rencontres sur le net, pour peu que l’on s’investisse dans un domaine qui nous passionne. Mon méli-mélo ne déroge pas à la règle.  Et depuis maintenant un peu plus d’un an… Tiens, ça me fait penser que je n’ai même pas mis un post pour fêter ma première année de bloggage gastronomique. Faut dire que les anniversaires et moi… Comme disait Desproges… Là n’est pas le sujet. Donc, il y a un peu plus d’un an de cela j’ai croisé la route d’Eric, celle de Chantal, d’Olif, de Barraou et d’autres. Les liens se sont créés assez vite, dès les débuts de mon blog. Nous correspondons irrégulièrement, mais continuellement, nous échangeons sans nous connaître. Ils me sont devenus familiers, et chers à mon cœur, des potes quoi. Il y a un peu plus d’un mois Eric a pensé à moi pour un truc bizarre « Le Thinkign Blogger award » : «Le principe, inventé par Ilker, est qu'un blogueur attribue ce trophées à 5 autres blogueurs méritants et explique pourquoi il l'apprécie. Chaque blogueur récompensé en distribue de nouveau à 5 autres, et ainsi de suite. Je vous laisse imaginer ce que peut donner en quelques semaines... », etc etc…
Je n’ai pas vraiment emboîté le pas à la démarche d’Eric, même si évidemment j’ai été extrêmement touché d’avoir été au centre de ses pensées !
Vous donner cinq bloggers ? Bah. Vous en avez au moins dix en lien sur Méli Mélo. En fait, histoire de ne pas faire comme tout le monde je vais décerner mon unique Thinkign Blogger award  (tu parles d’un titre !) à Maloud. Maloud est la démonstration virtuelle mais bien réelle que dès ma naissance mon destin était lié au Portugal. Je devais être destiné à rencontrer une Portugaise, des Portugais (João golfo, si tu me lis… ;-). Je ne crois pas à ce genre de choses mais ça devait être écrit, quelque part. Maloud est donc portugaise mais pas bloggeuse pour deux sous. Ca n’est pas non plus une tare notez bien. Maloud c’est ma portugaise virtuelle, mais sans blog. J’ai lu je ne sais plus où qu’elle est sans aucun doute la seule lectrice de la blogosphère à avoir une réelle notoriété. Et c’est avec elle que j’échange le plus, très régulièrement, et toujours avec le plus grand des plaisirs. Maloud je t’embrasse.