arrozHier je vous ai parlé de notre cheminement vers la pelosa. Le petit restaurant qui s’y trouve porte le même nom que la crique : La pelosa.
Il est tout de même plus prudent de téléphoner : 972 15 10 09 (non, non, ne dites pas merci !) avant de s’y aventurer, car c’est vraiment après le bout de la fin du monde.
Nous avons débuté en picorant quelques tellines, pas terribles, trop cuites. Les gambas de Rosas étaient elles correctes tout en étant loin de la qualité de celles de Rafa’s. Incontestablement le meilleur de nos diverses entrées auront été les puntillitas, de minuscules chipirones frits. Parfaits, rien à redire.

Le riz quant à lui était effectivement correct, très correct même. Sans atteindre toutefois la puissance gustative de celui, hélas très improbable, de Rafa’s. Ceci étant compte tenu du cadre totalement paradisiaque du lieu et des prix très raisonnables il n’y a aucune raison de ne pas s’y aventurer un soir après avoir profité par exemple de la plage toute proche.
Le riz est servi de façon très copieuse et se suffit à lui-même. Inutile donc, pour les budgets serrés, de charger l’addition avec de multiples entrées. Un endroit simple, sans grande prétention, et où nous retournerons si l’occasion se présente.
Côté boisson je me suis évité le «traditionnel» blanc de Rueda et pris le risque d’un Chardonnay Espagnol, agréable, frais et nerveux, rafraîchissant, mais sans grande personnalité. Demain je vous mettrai en ligne quelques photos de cet environnement apaisé.

puntillitas