spaghettis

Le truc pour les spaghettis de pomme de terre utilisées dans ma recette de morue à basse température c’est donc ça : un accessoire qu’ils appellent «le serpentin ». Il s’adapte très simplement sur ma mandoline. Il suffit de tourner et ça se fait tout seul. C’est très simple et ça évite d’acheter un rouet. Il n’y a pas longtemps que j’ai la mandoline et donc je n’ai eu que très peu l’occasion d’utiliser cet accessoire. Je vais sans aucun doute profiter de l’hiver qui s’annonce pour le mettre à contribution.

Pour plus d’infos sur le rouet je vous renvoie chez Chantal qui l’utilise.
Pour ma recette ce sont des spaghettis de pomme de terre que j’ai réalisé mais évidemment tout est envisageable, que ce soit avec des légumes ou avec des fruits.

mandoline